Cap à l'ouest pour les azuréens


Après un premier week-end de reprise marqué par la victoire de Jean Goubert à la Ronde du Queyran, une partie de nos coureurs s'est rendue en Nouvelle-Aquitaine pour participer à plusieurs épreuves Elites Nationales. Au cours de ce périple de 10 jours, deux courses d’une importance majeure se profilaient pour les azuréens : le Chrono 47 (CLM/équipes) le 9 août puis le Grand Prix Fenioux le 15 août, deux épreuves comptant pour la Coupe de France N2.


Dès la première course, le Grand Prix Availles-Limouzine, nos coureurs se sont montrés particulièrement conquérants mais ont manqué de réussite. Tristan Delacroix, le meilleur azuréen classé, termine 16e. S’en est suivie le lendemain la Route d’Or du Poitou, où sur un circuit usant Jean Goubert accroche un nouvel accessit (14e).


Deux jours plus tard, Jean Goubert et Matteo Draperi qui ne participaient pas au chrono ont pris part à la nocturne de Bruch, critérium qui a vu Jean terminé au pied du podium (4e).


Cap ensuite sur le Chrono 47, support de la 2e manche. 7e avant cette manche, nos six représentants (Isiaka Cissé, Tristan Delacroix, Florent Gardella, Paul Hirsinger, Théo Matonti et Nicolas Thomas) ont plus que bien défendu les couleurs du Team puisque grâce à leur bonne homogénéité, ils se classent 2e à seulement 21 secondes de Vaulx-en-Velin. Cette performance collective prouve tout le potentiel de l’équipe d’évoluer au plus haut niveau amateur. A l’issue de cette épreuve, le Team Cycliste Azuréen se repositionne à la 4e place du classement de la Coupe de France N2.


Entre les deux manches de Coupe de France, et pour parfaire leur condition, nos coureurs ont participé au Trophée des Châteaux aux Milandes. Une fois encore, nos coureurs terminent "placés" avec Tristan Delacroix, Théo Matonti et Jean Goubert qui se classent respectivement 8e, 15e et 20e.


Enfin, la 3e manche de la Coupe de France N2 (dernière course avant le retour), qui s’est déroulée sur un parcours peu propice aux qualités de nos coureurs, a confirmé les velléités offensives de l’équipe puisque aucune échappée n’aura été manquée. Seulement, la course s’est terminée par un sprint massif dans lequel Florent Gardella, enfermé, ne pourra s’exprimer. Malheureusement, cette course frustrante ne permet pas à notre équipe de placer des coureurs dans les points. Simple lot de consolation, Tristan Delacroix remporte le classement des grimpeurs, ce qui souligne encore une fois le tempérament offensif de nos coureurs. Le Team Cycliste Azuréen recule d'une place au classement de la Coupe de France N2 avant la prochaine et dernière manche, le Tour du Rhuys le 20 septembre.



Crédits photos : Talia Spiandorello / Maximev Venisse Photographie / Joël Boulay

Rejoignez-nous !

  • Facebook
  • Instagram
logo-site.jpg

Team Cycliste Azuréen  -  199 Route de Grenoble  -  06200 Nice

06 82 06 12 01

©2020 by Team Cycliste Azuréen